L’Union Européenne, pour lutter contre la pollution plastique, inclue dans son plan contre la pollution plastqiue d’interdire plusieurs produits à usage unique dont les cotons-tiges. Ces derniers, tous comme les pailles, la vaisselle jetable, les sacs plastique sont une partie importante des objets que l’on retrouve sur les plages et dans les mers et les océans.

Nous profitons donc de l’occasion pour vous proposer des alternatives simples, écologiques et économiques aux cotons-tiges:

  • La première alternative aux cotons-tiges est tout simplement de ne pas les utiliser. Et oui, se nettoyer le conduit auditif, contrairement à ce que nous pensons, n’est pas nécessaire. Cela peut même s’avérer dangereux si l’on insiste trop! A ce titre, le coton-tige est donc un produit en plastique complètement superflu dont on peut complètement se passer.
  • La deuxième alternative aux cotons-tiges pour les oreilles est … notre doigt. Le petit doigt s’appelle aussi l’auriculaire et ce n’est pas pour rien ! Il est recommandé de se nettoyer le pavillon auditif avec le doigt et un petit tissu ou mouchoir, au sortir de la douche ou du bain pour profiter de l’humidité créée. Ce geste est plus que suffisant pour une bonne hygiène des oreilles.
  • Enfin, pour les personnes qui préfèrent un nettoyage plus en profondeur ou qui ne souhaitent pas utiliser leur doigt, nous vous proposons d’essayer l’Oriculi : une alternative zéro-déchet et réutilisable aux cotons-tiges. Il est muni d’une extrémité en forme de cuillère qui permet de nettoyer méticuleusement l’entrée du conduit auditif (nous rappelons que seule la partie externe de l’oreille doit être nettoyer, aller plus profond peut-être dangereux). L’Oriculi est fabriqué en bambou, il se lave et se réutilise.

Le coton-tige est l’un des déchets plastiques les plus facile à éliminer de notre vie quotidienne. Allez! Dites adieu aux cotons-tiges, vos oreilles et la planète vous remercieront !