À des milliers de kilomètres de la civilisation, sur une île perdue au milieu du Pacifique Nord, des milliers de petits albatros agonisent à cause de notre mode de consommation frénétique.

Sur les plages de Midway, une ile isolée et sauvage, aucune présence humaine mais des tonnes de déchets plastiques qui arrivent poussées par les courants marins et que les mères albatros pèchent pour les offrir à leurs petits.

Ce qui se passe ensuite est l’une des conséquences les plus cruelles (et invisible) de notre consommation de plastique.

Les petits, alimentés de déchets meurent lentement d’asphyxie, lacérations ou dénutrition à cause de l’ingestion de tout ce plastique.

Au bout d’un certain temps, le cadavre se décompose, mais les morceaux de plastique subsistent en attendant leur prochaine victime.

Cette triste réalité a été filmée par l’artiste Chris Jordan dans son documentaire Midway, dans lequel il pose une question qui chez Sinplástico nous paraît fondamentale: Avons nous le courage d’affronter les réalités de notre temps?

LES ANIMAUX, VICTIMES DU PLASTIQUE PARTOUT DANS LE MONDE

Malheureusement, cette tragédie n’affecte pas que les albatros du Pacifique Nord. On retrouve du plastique dans l’estomac des tortues de la Méditérannée, de l’Atlantique et du Pacifique et chez les dauphins des côtes de Floride ainsi que chez les baleines échouées aux quatre coins du globe par exemple aux Philippines, sur la côte belge ou aux États-Unis.

Mais le plastique n’affecte pas seulement les animaux marins.

Il est courant de retrouver des dizaines de kilos de plastique dans l’estomac des vaches sacrées en Inde ou dans 80% des bovins en Mauritanie.

LE PLASTIQUE ET LES ANIMAUX: UN PROBLÈME BIEN PLUS IMPORTANT QU’ON NE LE PENSE.

Les problèmes causés par le plastique et ses conséquences sur la faune sont sans aucun doute plus importantes que nous le pensons.

Dans le cas des baleines,  on estime qu’entre seulement 2 et 6% des victimes du plastique s’échouent sur les plages, ce qui signifie que la grande majorité d’enrtre elles finissent dans la mer.

Par conséquent, il est difficile de prendre conscience de l’énorme danger que le plastique représente pour la vie animale.

Et s’il est difficile de bien nous rendre compte du problème pour les baleines, l’animal le plus grand du monde, impossible de l’imaginer pour les petits animaux comme les crabes, les hippocampes ou les poissons.

Resultado de imagen de Tortuga atrapada en redes plásticas en las islas Canarias, Jordi Chias

Tortue piégée dans des filets aux Iles Canaries, Jordi Chias

CHAQUE ACHAT QUI CONTIENT DU PLASTIQUE A UN IMPACT

Comme Chris Jordan, nous pensons qu’il faut du courage pour affronter cette dure réalité.

Les chifFres, les photos et les animaux que nous retrouvons sur nos plages ne mentent pas: le confort que nous procure l’usage du plastique est responsable de la mort de millions de créatures innocentes.

Nous sommes face à un problème global d’une amplitude impossible à évaluer pour le moment mais dont on sait qu’il est bien plus important qu’on ne le soupçonne. Et, pendant ce temps là, la production de plastique augmente tous les ans.

Cependant nous sommes convaicues d’une chose: si toute le monde savait que le bouchon de sa bouteille d’eau minérale allait finir dans l’estomac d’un petit albatros, la consommation de plastique se réduirait drastiquement.

VOUS AVEZ LE COURAGE D’AFFRONTER LES RÉALITÉS DE NOTRE TEMPS

Face à ce problème, vous pouvez faire la différence.

Parfois, nous avons la sensation d’être trop peu de personnes sensibilisées face à l’ampleur du problème pour pouvoir changer les choses. C’est vrai, nous ne sommes pas assez nombreuses mais chez Sinplástico nous sommes convaincues d’une chose: sans vous, le changement est impossible.

VOICI CE QUE VOUS POUVEZ FAORE POUR ÉVITER LA MORT DE TOUS CES ANIMAUX:

1. Réduire votre consommation de plastique
La première étape, c’est réduire votre consommation de plastique au maximum. Pour y arriver, évitez les produits à usage unique et optez par exemple pour de achats en vrac. Voici notre article de blog qui vous aidera à commencer une vie sans plastique.

Et si vous avez besoin de produits alternatifs et sans plastique, retrouvez notre selection de plus de 600 articles disponibles pour vous dans notre boutique en ligne.

2. Informez les personnes autour de vous
Deux personnes valent mieux qu’une. Si vous pensez que cet article peut intéresser et éveiller la conscience d’une personne de votre entourage, envoyez-le-lui.

Et si vous souhaitez parler de ce thème sur vos réseaux, nous vous avons préparé une infographie réunissant les chiffres les plus marquants. N’hésitez pas à la publier dans vos stories sur Instagram ou Facebook.

infographie animaux

Merci de participar au combat pour un monde plus juste et sans plastique.