Nous recherchons tous le bien être, le bonheur, profiter de la vie et répondre à nos besoins fondamentaux.

La société nous dit sans cesse que le bien-être réside dans le confort et elle nous fournit donc des tas de produits qui “nous facilitent la vie”: appareils électroménagers, électroniques, véhicules, etc. Elle nous dit aussi que nos besoins changent au fil de la mode.

Ainsi ce n’est pas possible.

Or ce modèle de consommation n’est pas durable et ne peut être appliqué à la population mondiale. En effet, au niveau planétaire, 12% de la population (Nord-américaine et européenne) représente 60% de la consommation totale. Si tous les terriens vivaient comme les européens, il faudrait l’équivalent de 3 planètes pour pouvoir produire ce qu’ils consomment et absorber leurs déchets.

Alors oui, nous avons tous droit au bien être et à profiter de la vie mais nous n’avons qu’une seule planète et ses ressources sont limitées.

Par conséquent, pour que nous puissions tous avoir accès à ce bien être, il est indispensable d’adopter des habitudes responsables en tant que consommateurs. Une des clés pour le faire est de consommer ce dont nous avons réellement besoin et de faire de l’achat un acte conscient et réfléchi.

Le changement est possible.

Chez Sinplástico, nous souhaitions vous présenter ici quelques astuces, sous forme de questions, qui vous aideront à devenir un consommateur responsable:

  • En ai-je vraiment besoin?

Le premier pas vers l’achat responsable répond à la question de la nécessité. En effet, bien souvent, nous achetons des produits dont nous n’avons pas vraiment besoin. La question n’est pas d’arrêter de se faire plaisir mais bien d’évaluer si ce que nous achetons n’est pas superflu et si nous allons vraiment en faire usage. N’oublions pas qu’une grande partie de nos achats sont le résultat de campagnes de création de « besoins » de la part des grandes marques au travers de la publicité et des effets de mode.

  • Quelle quantité de déchets produira ce produit? Existe t-il une alternative moins polluante?

La deuxième question à se poser est liée à l’impact des produits que nous achetons en terme de déchets. La question des produits jetables et sur-emballés est au cœur de la question de la consommation responsable. Il est souvent plus facile qu’on ne le pense de trouver une alternative moins génératrice de déchets.

  • Quelle va être la durée de vie de ce produit? Existe t’il une option plus durable?

Nous ne valorisons plus aujourd’hui les produits qui durent. Or, nous jetons trop et trop souvent et notre planète ne peut pas supporter la culture du jetable. Acheter des produits durables, de qualité et en prendre soin est indispensable à la réduction de notre empreinte écologique.

  • Qui me le vend? Qu’est-ce que j’achète?

Enfin, un achat responsable est très lié à la question de savoir ce que nous achetons. L’origine, la composition et le type d’entreprise qui profite de votre achat sont ce qui donne au produit sa valeur écologique et sociétale.

Vous verrez, grâce à des petites évolutions dans vos habitudes, devenir un acheteur et consommateur responsable est possible et progressivement vous sentirez s’améliorer votre qualité de vie. Le tout c’est de se motiver!