Si vous nous lisez habituellement, vous aurez remarqué que chez Sinplástico nous écrivons au féminin. Vous penserez donc peut-être que nous sommes une équipe exclusivement composée de filles. Or pas du tout!

En fait, nos fondatrices sont Javier et Marion (retrouvez-ici leur histoire) et le reste de l’équipe est composé de personnes des deux sexes.

Vous nous demanderez alors, pourquoi parlez-vous au féminin?

NOTRE HISTOIRE AU FÉMININ

Depuis le début, même si à cette époque là nous étions plus d’hommes que de femmes, nous utilisons le féminin. Sans même en prendre formellement la décision, naturellement lors de nos réunions nous avons commencé à parler au féminin.

En famille et avec nos proches, dès que nous parlons au pluriel et que celà concerne au moins une femme, nous utilisons le féminin. Il nous paraissait donc logique de prolonger cette façon de nous exprimer dans le cadre de notre entreprise.

Nous avons donc pour habitude, chaque fois qu’une nouvelle personne intègre l’équipe de la prévenir: chez Sinplástico nous utilisons le féminin générique.

LE LANGAGE: UN OUTIL CONTRE L’INÉGALITÉ

Les mots sont de puissants outils de changement. Si Martin Luther King n’avez pas dit “I have a dream” dans son discours de 1963, les millliers d’américaines et d’américains qui l’écoutaient n’auraient pas pu s’imaginer un avenir sans ségrégation raciale.

Les mots façonnent l’avenir. En utilisant le masculin générique, nous rendons invisible la moitié de la population et nous ne tenons pas compte de la réalité sociale dans laquelle nous vivons.

ÉCONOMIE DE LANGAGE VS ÉVOLUTION SOCIALE

L’argument principal contre le langage inclusif est l’économie de langage. C’est à dire la tendance naturelle à minimiser l’effort de la personne qui parle en simplifiant et raccourcissant la façon de transmettre l’information.

Or, l’emploi du féminin générique ne ralonge ni ne complique l’expression quotidienne. Dans notre cas, lorsque nous parlons au pluriel et que ce pluriel inclut (ou pourraient inclure) une femme, nous utilisons le féminin. De la même façon que pendant des siècles, la société a utilisé le masculin comme genre neutre, nous en faisons de même avec le féminin.

Quand au langage inclusif, qui vise à rétablir la parité dans le langage courant et remet en cause la règle qui consiste à ce que le masculin l’emporte sur le féminin, il est pratiqué depuis de nombreuses années par exemple au Québec sans que cela ne pose problème.

Au Québec d’ailleurs, la féminisation des noms de métier adopté massivement par l’Académie Française début Mars est depuis bien longtemps en place.

LA VIE SANS PLASTIQUE ET LE COMBAT POUR LA PARITÉ: DEUX LUTTES POUR UN MONDE MEILLEUR

Une chose est claire. Il est primordial d’évoluer pour un monde plus paritaire tout comme nous devons lutter contre la pollution plastique. Ce qui avant était une évidence et un réflexe, ne l’est plus qaujourd’hui. Les sociétés changent et le langage et les habitudes de consommation sont deux moteurs de ce changement.

Pour nous, aujourd’hui, utiliser le féminin inclusif est une façon de participer à la création de la société dans laquelle nous souhaitons vivre, une société paritaire, égalitaire, écologique et inclusive.

Et tout comme Martin Luther King, nous avons un rêve: celui que demain, le langage sexiste ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Féminin générique en entreprise

Votre avis nous intéresse.

Langage inclusif, qu’en pensez-vous?

Vous aussi vous employé le féminin générique, racontez-nous votre expérience?