De toutes les matières alternatives au plastique, la silicone est celle qui lui ressemble le plus.

Composée de Silicium, oxygène et hydrogène, la silicone est flexible et résistante, ce qui en fait la candidate idéale pour remplacer le plastique pour les tétines, tétines de biberon ou produits d’hygiène féminine comme la coupe menstruelle.

Les avantages de la silicone, si elle est de haute qualité, sont nombreux, cependant, il est important de bien s’informer à son sujet.

En effet, ces derniers mois nous avons pu lire à plusieurs reprises que la silicone était biodégradable. Certains articles affirment même qu’à la fin de la vie utile de votre coupe menstruelle vous pouvez la découper en petits morceaux et l’enterrer dans votre jardin.

Il est donc important pour nous de rappeler que c’est faux: la silicone n’est pas biodégradable.

POURQUOI LA SILICONE N’EST PAS BIODÉGRADABLE

La silicone n'est pas biodegradable

 

Le terme “biodégradable” se compose de 2 concepts : “bio” (se référant à la vie) et “dégradable” (qui peut se transformer en une substance plus simple). Une matière biodégradable est donc une matière qui se décompose rapidement sous l’action d’organismes vivants (de bactéries) et qui disparaît rapidement dans l’environnement en se convertissant en molécules simples utilisables par les plantes.

C’est ce qui se passe par exemple avec une peau de banane si on l’enterre pendant quelques semaines.

Or ce n’est pas le cas de la silicone. De fait, si vous jettez votre coupe menstruelle au compost ou si vous l’enterrez dans votre jardin, elle mettrait des décénies à se décomposer (si elle n’est pas réaparru en mode amphore romaine lors d’une séance de  jardinage 25 ans plus tard). De plus, elle ne se réintégrera jamais dans la nature comme la peau de banane.

Par conséquent, on ne peut pas dire que la silicone soit biodégradable. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir de nombreuses autres qualités.

LA SILICONE : UNE MATIÈRE INERTE À FAIBLE IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

Contrairement au plastique, la silicone de haute qualité est inerte. Cela veut dire qu’elle n’émet aucun toxique. Si un objet en silicone finit dans la nature, il finirait par se dégrader en tout petits morceaux inoffensifs pour l’environnement. Ce qui est un gros avantage par rapport au plastique !

Cependant, même si elle est inoffensive, la silicone n’en est pas moins un déchet qui devrait recevoir un traitement approprié en fin de vie. Or actuellement, la silicone se recycle dans très peu d’endroit en Europe et le mieux que vous puissiez faire c’est de la déposer en déchetterie pour qu’elle soit gérée de la meilleure façon possible en fonction de votre lieu de résidence.

DANS QUELS CAS LA SILICONE EST-ELLE UNE BONNE ALTERNATIVE AU PLASTIQUE ?

 

Coupe menstruelle silicone

Pour les applications où il n’est pas possible d’utiliser une matière plus écologique, la silicone est une meilleure option que le plastique pour les raisons suivantes:

  • Elle permet d’éviter d’utiliser des produits jetables: l’utilisation d’une coupe menstruelle permet d’éviter l’usage de centaines de serviettes hygiéniques et tampons.
  • Elle est beaucoup plus durable que le plastique: elle supporte très bien les rayons du soleil, la salinité de l’eau, les températures élevées. Elle n’est donc pas source de pollution par microplastiques.
  • Elle n’émet pas de gaz toxiques lors de son incinération: si elle finit dans un incinérateur elle ne produit que du silicium, du dioxyde de carbone et de la vapeur d’eau, contrairement au plastique qui émet plusieurs gaz toxiques.

Si elle est de haute qualité, la silicone est donc la moins pire des alternatives au plastique. Mais il existe des alternatives bien plus écologiques.

Par exemple, si votre bébé n’est pas allergique au latex, vous pouvez opter pour des tétines en caoutchouc 100% biodégaradable. Pour éviter les sachets en silicone, vous pouvez congeler dans des bocaux en verre ou des boîtes à repas en inox. L’inox est aussi une très bonne option pour vos bouteilles d’eau au lieu de choisir une bouteille en verre recouverte d’une housse en silicone pour la protéger.

ALORS, QU’EN PENSEZ-VOUS?

Maintenant que vous savez que la silicone n’est pas biodégaradable et que vous connaissez ses avantages face au plastique, nous serions ravies de connaître votre avis : vous utilisez des produits en silicone ou vous préférez d’autres matières ? N’hésitez pas à nous laisser votre commentaire!

Pour plus de conseils et astuces pour réduire votre consommation de plastique au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à vous inscrire à notre Newsletter!

Newsletter fr