Si, comme nous, vous avez décidé de réduire votre consommation de plastique vous aurez remarqué que votre consommation de papier et en particulier de sacs en papier est montée particulièrement si vous êtes en début de transition.

Passer à une vie sans plastique nous pousse souvent à tout accepter pourvu que ce ne soit pas du plastique et utiliser un sac en papier nous donne la sensation de respecter nos engagements avec la planète.

Mais chez Sinplástico, face à tous ces sacs en papier, nous nous sommes demandé si nous ne faisions pas fausse route et si les sacs en papier étaient vraiment plus écologiques.

Accrochez-vous le résultat de notre enquête risque de vous sortir de votre zone de confort !

IMPACT ENVIRONNEMENTAL: SAC EN PAPIER VS SAC PLASTIQUE.

Toutes les études qui comparent sacs papier et sacs plastiques arrivent à la même conclusion : les sacs plastiques sont moins polluants que les sacs en papier.

Et là, nous vous avouons, ce fut le choc. Difficile à avaler quand on s’appelle Sinplástico (sans plastique en español)! Le changement de nom nous paraissant compliqué après toutes ces années, nous avons repris nos esprits. Nous devions aller plus loin dans la réflexion, comprendre comment et pourquoi les sacs plastiques issus du pétrole pouvaient être moins polluants que les sacs en papier.

LA PRODUCTION, DISTRIBUTION ET VIE UTILE PENCHENT POUR LE PLASTIQUE.

Même si le papier est biodégradable et provient d’une matière première plus durable, sa production et distribution ont plus d’impact sur l’environnement.

Voici quelques chiffres. La production d’un sac en papier utilise 3 fois plus d’eau, émet 2 fois plus de gaz à effet de serre et contribue 13 fois plus à l’eutrophisation des eaux (augmentation de l’azote et du phosphore qui diminue l’oxygénation des milieux aquatiques).

En plus un sac en papier est plus volumineux et pèse plus lourd qu’un sac plastique, l’empreinte carbone de son transport est donc plus importante. Il en va de même si il termine en décharge s’il n’est pas recyclée en fin de vie.

Autre constat et pas des moindres, est que le plastique est plus résistant. Il peut donc être réutilisé plus de fois que sa version papier.

MAIS ALORS, C’EST SANS APPEL? LE PLASTIQUE C’EST MIEUX QUE LE PAPIER ?

Alors, nous direz-vous, on reprend le plastique? Toute cette idée de vie sans plastique, fausse bonne idée ? Viveleplastique.com c’est pas mal comme nom 🙂

Soyons fairplay, le papier ne s’en sort vraiment pas bien. Mais cependant en y regardant de plus près la théorie est plus claire que la pratique. En effet, en réalité, si la vie utile d’un sac plastique devrait être supérieure à celle d’un sac en papier, le fait est que dans la grande majorité des cas les sacs plastiques ne sont réutilisés qu’une seule fois : comme sac poubelle.

Autre donnée absolument fondamentale. Beaucoup d’études ne mettent pas dans la balance le fait que le plastique ne disparaît jamais. La durée de vie du plastique est infinie, une fois dans la nature, il se décompose en micro-plastique qui pollueront la nature jusqu’à la fin des temps. De plus, le plastique est poreux, il absorbera tout au long de sa vie les polluants qu’il croise sur son chemin et libérera ceux qu’il contient.

C’est pour cela que pour une évaluation complète de la situation il faut surtout se pencher sur ce qu’il se passe après que nous ayons utiliser le sac en question.

 

LE QUID DE LA QUESTION : QUE SE PASSE T’IL APRÈS L’UTILISATION DU SAC?

Une fois terminée la vie utile de notre sac, 4 scénarios possibles:

1. Le recyclage

Les sacs en papier sont recyclables environ 6 fois. Ce qui n’est pas le cas du plastique. Le plastique, et en particulier les sacs plastiques ne sont aujourd’hui quasiment pas recyclables. Leur faible poids et leur composition chimique fait que la gestion de la collecte et de leur « recyclage » n’est viable ni techniquement ni économiquement.

2. La décharge

Si le papier finit en décharge, il finit par se décomposer. Cependant, les décharges sont bien souvent fermées et privées d’oxygène et dans ces conditions, le papier en se décomposant libère un gas à effet de serre 25 fois plus naucif que le dioxyde de carbone qu’il produirait en se décomposant dans la nature. Quand au plastique, il ne se dégrade jamais, il se décomposera en microplastique qui pollueront les sols.

3. L’incinération

S’ils sont incinérés tant le sac papier que le sac plastique emmétra entre autre du CO2 et oxyde nitreux.

4. La nature

Le sac en papier est composé de cellulose. Il est donc biodégradable dans la nature et disparaît en quelques années. De son côté le sac en plastique n’est pas biodégradable. Il déambulera donc d’abord sous sa forme originale représentant une menace pour les animaux qu’il croisera sur son chemin. Puis il se décomposera en micro-plastique, entrera dans la chaîne alimentaire et finira dans nos assiettes.

MAIS ALORS QU’EN EST T’IL DES ALTERNATIVES RÉUTILISABLES?

Bolsa de algodon reutilizable

Selon cette étude, pour que l’impact environnemental d’un sac réutilisable en coton passe en dessous de celle d’un sac en plastique il faudrait l’utiliser 131 fois, ce qui représente environ 4 mois d’achats quotidiens. Qu’en on y pense c’est assez peu.

Cependant ce calcul se base sur des sacs en coton classiques fabriqués en Asie et de coton dont la culture demande l’utilisation de beaucoup de pesticides ce qui veut dire que si en plus nous choisissons des sacs en coton bio et fabriqués de façon locale comme ceux-ci, votre sac réutilisable sera « rentabilisé » encore plus rapidement.

Autre argument en faveur des sacs réutilisables en coton bio c’est leur cycle de vie. Ils durent plus longtemps que les sacs plastiques et si ils s’usent ou se percent il est très facile de les réparer et les raccommoder.

Enfin, si contrairement aux sacs réutilisables et lavables en polyesther, les sacs réutilisables en coton bio ne contiennent pas de plastique et ne libèrent donc pas de micro-fibres synthétiques lors du lavage.

CONCLUSION, NI PAPIER NI PLASTIQUE: COTON BIO RÉUTILISABLE

Si vous n’avez le choix qu’entre papier et plastique, vous avez désormais tous les éléments nécessaires pour prendre votre décision. L’option la plus durable est de faire durer la vie utile du sac en question, quelque soit la matière dont il est fabriqué.

Et puis si vous êtes en phase de changement, alors plus de place au doute. Choisissez des sacs réutilisables en coton bio!