Pendant la lecture de cet article il est fort probable que vous portiez des vêtements en plastique. Oui, oui, c’est bien ça, des vêtements en plastique. Une quantité impressionnante de plastique se cache dans nos vêtements. Vous en doutez? Jetez un petit coup d’oeil à l’étiquette de votre pantalon, t-shirt, robe, sous-vêtement. Nous parions que les vêtements que vous portez aujourd’hui contiennent des fibres de polyester, de nylon, d’acrylique ou de polyamide.

En même temps, ce n’était pas un pari très risqué, il était fort probable que vous ne portiez au moins un vêtement synthétique. Selon l’ONG Les Amis de la terre 64% des vêtements fabriqués actuellement contiennent des microfibres dérivées du pétrole. Soit plus des deux tiers de la production textile au niveau mondial.

LE PROBLÈME QUE CAUSENT LES MICROFIBRES SYNTHÉTIQUES

Les fibres synthétiques présentes dans nos vêtements sont plus fines qu’un cheveu, ce qui en font l’un des microplastiques les plus dangereux et les plus difficiles à contrôler. S’il est relativement facile de ramasser les sacs et les bouteilles en plastique abandonnés dans la nature, impossible de ramasser à la main les millions de microfibres que contient un t-shirt en lycra.

Or, chaque jour, une quantité considérable de ces microplastiques finissent dans la mer. Chaque lavage en machine libère pas moins de 17 millions de microfibres, qui passent sans difficulté les filtres des stations d’épuration et « terminent » leur route dans les océans où ils posent de nombreux problèmes. Tout d’abord, elles libèrent les substances toxiques qu’elles ont accumulées pendant leur vie utile et polluent l’environnement. Ensuite, il est aujourd’hui prouvé qu’elles intègrent et empoisonnent la chaîne alimentaire (celle des poissons et la nôtre…) au travers du plancton qui s’en nourrit.

Mais le problème ne s’arrête pas là, les microfibres ne sont pas un risque que pour la vie marine. On les retrouve partout: dans les fleuves et les rivières, dans les sols et même dans l’air que nous respirons. Et cela est dû au fait que les microfibres se détachent très facilement de nos vêtements. En regardant un pull à contre jour, vous pourrez facilement observer plein de petits fils très très fins. Toutes ces fibres, petit à petit finissent par se libérer du vêtement et s’éparpillent dans la nature.

campaña whats in my wash

LES VÊTEMENTS EN PLASTIQUE RECYCLÉ: UNE FAUSSE BONNE IDÉE

Face à la préoccupation grandissante autour de la pollution plastique des océans, de plus en plus de marques fabriquent des vêtements à partir de plastique repêché dans la mer. Bien que partant d’une bonne intention, ces textiles de polyester recyclé vendus comme « écologiques » ne sont pas une solution contre la pollution des océans.

Les fibres utilisées pour fabriquer ces nouveaux tissus sont ni plus ni moins du plastique qui bien que recyclé repartira polluer les océans. Sauf que cette fois plus sous la forme de bouteilles ou débris sinon sous forme de microfibres impossibles à récupérer. Il est donc réaliste de dire que les vêtements fabriqués en plastique des océans recyclé ne sont pas une solution et aggravent la situation sous couvert d’innovation écologique…

6 CONSEILS POUR RÉDUIRE L’IMPACT PLASTIQUE DE VOS VÊTEMENTS

Ropa secando al aire

Maintenant que vous savez tout sur la pollution aux microfibres synthétiques nous vous proposons quelques conseils pour réduire l’impact de vos lessives sur l’environnement:

1. Acheter uniquement les vêtements dont on a besoin

Comme vous le savez, la surconsommation est l’une des pires ennemies de la planète. Plus nous achetons de vêtements, plus nous libérons de microfibres dans l’environnemnt. Pensez à votre garde-robe en fonction de vos besoins, pourquoi ne pas tenter une « capsule wardrobe » et ainsi éviter les achats impulsifs de vêtements? Votre compte en banque et la planète s’en porteront bien mieux!

2. Tenter d’opter pour des vêtements en fibres naturelles

Après avoir relégué la consommation frénétique de vêtements au passé et avoir redimensionné votre garde-robe, il sera d’autant plus facile d’acheter de nouveaux vêtements de façon plus réfléchie et responsable.Vous pouvez opter pour des tissus comme le coton bio, le lin, le bambou et le chanvre (ainsi que la laine ou le cuir si vous n’êtes pas végan). Vous pourrez aussi reorienter votre budget vers moins de vêtements mais de meilleure qualité.

3. Allonger la durée de vie des vêtements

La fast fashion et ses 36 collections annuelles nous a presque habitué à des vêtements jetables dont on ne prenait pas soin. Mais ces vêtements de mauvaise qualité sont bien souvent fabriqués en fibres synthétiques. Une fois votre garde robe réduite à son essentiel et constituée de vos pièces favorites qui dureront des années, prenez-en soin :-). Espacez les lavages, utilisez des brosses en soies naturelles, bronze ou caoutchouc, protégez-les contre les mites avec des disques en bois de cèdre. Bref chouchoutez-les pour qu’elles durent le plus longtemps possible.

4. Proteger les vêtements pendant le lavage

Réduire un maximum les lavages (le moment où la plus grande quantité de fibres sont libérées), certains vêtements peuvent être portés plusieurs fois avant d’être lavés. Pour un lavage moins aggressif, 3 conseils: remplir la machine à laver pour réduire le frottement des vêtements, réduire la puissance de l’essorage et laver à froid.

5. Sécher à l’air

Les sèche-linge accélèrent l’érosion des textiles, et comme le lavage, le séchage en machine libère énormément de microfibres. Si possible, réduisez l’usage du sèche-linge et étendez votre linge pour un séchage à l’air.

6. Les textiles au delà des vêtements

N’oublions pas que les textiles que nous lavons ne sont pas que nos vêtements. Serviettes, torchons, draps pensez-bien lors de tous vos achats de textiles à choisir des options naturelles. Par exemple, évitez les serviettes de sport en microfibres et les sacs à vrac en fibres synthétiques qui libèrerons des microplastiques à chaque lavage et optez pour des sacs en coton bio!

 

Bolsa granel de algodon

 

Nous espérons que tous ces conseils vous seront utiles! N’hésitez pas à nous contacter en cas de doute ou à laisser un commentaire avec vos astuces contre les microfibres synthétiques!

Pour recevoir plus de conseils et astuces pour une vie zéro-déchet et sans plastique, n’hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter!

Newsletter fr