Les grandes crises nous permettent de réaliser qu’« il en faut peut pour être heureux », ne trouvez-vous pas ?

Ces deux derniers mois, nous en avons fait l’expérience directe : en achetant seulement l’essentiel, beaucoup avons constaté que, libérées de supposés besoins, nous sommes finalement plus heureuses.

Nous avons également appris autre chose : que l’environnement à besoin que nous […]