NOS CONSEILS POUR PASSER À UNE GARDE-ROBE DURABLE ET RESPONSABLE

Chez Sinplástico, nous essayons de faire des choix de consommation responsable dans tous nos achats.

Et quand il s’agit des achats de vêtement aussi, même si parfois ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Aujourd’hui nous partageons avec vous quelques conseils qui vous aideront à passer simplement à une garde-robe plus éthique et écologique.

 

Qu’est-ce qu’une garde-robe durable et responsable ?

Il ne s’agit pas de tout à coup remplir nos placards de vêtements de marques éthiques (même si c’est parfois tentant !). Nous avons tou.tes un passé et notre garde-robe se compose de tous types de vêtements : issus de marques éthiques, de marques moins éthiques, de friperies et même parfois de vêtements loués…

La question c’est avant tout prioriser et minimiser. Le principal problème avec la consommation de vêtement c’est qu’elle est trop souvent frénétique, non réfléchie et excessive. On achète mal, trop et donc pas assez qualitatif.

L’important c’est que les éléments de notre garde-robe nous aillent et que nous les utilisons vraiment et en prenions soin.

 

Comment prendre soin de nos vêtements pour qu’ils durent longtemps?

La première chose que nous avons apprise, c’est à ne pas trop laver nos vêtements. Il n’est pas nécessaire de laver tous les vêtements après chaque usage. Évidemment les sous-vêtements voir les T-shirts (même si pas toujours) ont besoin d’être lavés systématiquement mais pas les pulls ni les pantalons.

Ces derniers peuvent être simplement étendus à l’air pour être rafraîchis.
Les fibres des vêtements souffrent beaucoup lors des lavages et les vêtements durent beaucoup moins longtemps en particulier si on utilise des détergents agressifs.

En plus lorsque l’on achète un vêtement, on ne regarde pas suffisamment les instructions de lavage.
Notre réflexe c’est toujours de ne pas acheter un vêtement dont on ne va pas prendre soin correctement.

Et enfin, nous avons pris l’habitude de repriser ou faire repriser nos vêtements. Une bonne façon de prolonger leur durée de vie et de remédier à leur usure.

discos de cedro

Disque de cèdre anti mites

 

Une garde-robe responsable n’est -elle pas hors de prix?

Ça dépend de ce que l’on considère cher ou pas. L’industrie de la fast-fashion low-cost a établi des standards de prix totalement irresponsables. Aujourd’hui quand on pense au prix d’un t-shirt blanc, le prix qui nous vient est celui d’un t-shirt issu de la fast-fashion.

On en est au point de penser que les marques qui pratiquent des prix réellement justes nous arnaquent.

Le problème ce ne sont pas les prix des marques éthiques mais ceux pratiqués par les marques non éthiques et qui ne sont possibles que dans le cadre de l’exploitation de travailleur.ses à l’autre bout du monde.

Nous exigeons des prix qui ne sont pas possibles si nous payons les personnes qui fabriquent nos vêtements aux salaires que nous exigeons pour nous-même. Il en va de même pour les conditions de sécurité et les horaires de travail.

Et n’oublions pas que le marché de la fast-fashion est basé sur la surconsommation : nous achetons pas cher et de mauvaise qualité mais très souvent. Donc au final nous dépensons quand même beaucoup.

Enfin n’oublions pas que dans le secteur de la mode responsable il existe tous types de gammes et une large fourchette de prix.

 

Les vêtements de seconde main, une option vraiment écologique ou une façon cachée de promouvoir la surconsommation ?

Il y a une quantité incalculable de vêtements en bon état auxquels il est possible de donner une seconde vie.

Le marché de la seconde main est en effervescence justement du fait de la surproduction et de la surconsommation de vêtements.
En plus, le fait d’avoir des circuits de seconde main permet aux personnes qui changent de taille, de goûts ou simplement qui aiment rénover régulièrement leur look de pouvoir consommer de nouveaux vêtements sans qu’ils soient neufs. Et de la même façon de donner une seconde vie à leurs anciens vêtements.

Pour certains secteurs, comme la mode pour enfants, la seconde main est une très bonne façon de pouvoir acheter sans devoir être en permanence dans le dilemme budget vs éthique de la marque.

La question n’est pas si on achète du neuf ou de l’usagé, la question c’est dans quelle optique nous l’achetons et si nous le faisons de façon réfléchie.

 

Mais alors on ne peut plus se lasser d’un vêtement?

Nous aussi avons consommé beaucoup de vêtements à une époque. C’est agréable d’acheter de nouveaux habits et de changer de style.

Mais nous nous sommes vite rendu compte que nous étions en grande partie victimes d’une injonction de la société, via la publicité, à avoir une garde-robe très fournie. Les stars, qui changent de look en permanence, les présentatrices télé qui ne sont jamais habillées pareil ( les présentateurs eux par contre toujours les mêmes ensembles, mais c’est un autre débat).

Les publicités continues sur les nouvelles collections nous exhortent à acheter en permanence de nouveaux vêtements.

L’idée c’est de prendre de la distance par rapport à tout ça, essayer de consommer moins de publicité comme par exemple en utilisant des outils stop pub sur votre ordinateur, en vous désinscrivant de Newsletters et en limitant vos visites sur les réseaux sociaux.

 

Par où commencer pour s’habiller de façon responsable?

La première chose que nous avons fait a été de nous confronter à notre garde-robe et de l’analyser.

Regardez de prés et faites un tri des vêtements que vous portez beaucoup et que vous aimez vraiment. Ce sont ces vêtements qui représentent vos bonnes décisions d’achat. À partir de maintenant, pensez à ces pièces lorsque vous achetez de nouveaux vêtements.

Il faut aussi au moment d’acheter de nouveaux vêtements penser moins à son coût qu’au retour sur investissement. C’est-à-dire, un pull d’un certain prix que l’on va mettre toutes les semaines pendant plusieurs années est plus qu’amortit.

Ce que nous faisons aussi régulièrement c’est réorganiser nos placards pour toujours bien voir les vêtements que nous avons à disposition et tous les utiliser.

cepillo para la ropa

Brosse anti-peluches

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *